Berlin, destination green

Berlin, destination green

Coucou,

 

Chaque été j’aime visiter une ville européenne. Après avoir fait Amsterdam à 3 reprises (je suis folle de cette ville que je trouve apaisante et verdoyante), j’ai eu envie de changements. Plusieurs personnes m’ont parlé de Berlin pendant cette année, de sa culture, de son mode de vie et ils m’ont vraiment donné envie d’en savoir plus sur cette ville à l’histoire « chargée ». Début Juillet, je réservais les billets d’avion ainsi qu’un appartement pour 4 jours et début août nous nous envolions en direction de la capitale de l’Allemagne.

 

Nos premières impressions

 

Le transport

Nous voilà donc début août à l’aéroport Charles de Gaulle. L’avion décolle à l’heure et nous nous envolons dans les cieux en direction de Berlin. 1h40 de vol après, nous atterrissons avec des conditions climatiques similaires à Paris, sous un ciel un peu nuageux mais avec une température clémente pour la saison.

L’aéroport de Berlin est bien desservi en transports en commun, plusieurs bus en partent régulièrement. Un petit SMS à la charmante jeune femme qui nous loue son appartement et nous savons précisément comment rejoindre le logement réservé sur internet. Nous suivons ses indications et prenons le bus puis le métro. Celui-ci nous paraît relativement propre et similaire à celui de Paris. Au contraire du métro de notre capitale, celui-ci ne dispose pas de portillon, l’accès aux quais est libre, une machine à composter se trouve sur le quai pour valider son titre de transport en format papier.

 

Le quartier

Nous arrivons donc dans le quartier Kreuzberg où se trouve notre logement. Avant la chute du mur de Berlin, Kreuzberg était le quartier le moins « lisse » de Berlin ouest. C’était l’un des quartiers les plus multiculturels de Berlin. Il attirait les militants alternatifs et les artistes. Aujourd’hui Kreuzberg constitue, avec Friedrichshain, un des quartiers berlinois les plus alternatifs. C’est un quartier vivant et où il est très intéressant de sortir et d’observer le street art. Ce quartier nous a beaucoup plu: de nombreux petits commerces sont à proximité, les rues sont calmes et l’on s’y sent bien.

L’immeuble se trouve sur une jolie place avec une église et de la verdure. L’appartement donne sur une petite cour verdoyante où poussent un grand platane ainsi qu’un châtaignier. De nombreux pots de fleurs et de plantes jonchent le sol de ce joli espace privé.

Nous posons nos affaires et partons à la découverte de Berlin.

 

Impression générale

 

La ville

La végétalisation des espaces publics et privés nous a d’emblée marqués. En effet, les fenêtres et balcons des immeubles sont remplis de pots et jardinières, certaines façades sont mêmes joliment végétalisées. En se baladant dans la ville, nous avons même pu remarquer des pieds de tomate poussant dans les espaces verts longeant les trottoirs ou bien encore des courges grimpant autour d’un arbre planté le long de la chaussée. Ce sont pour nous, amoureux de la nature, de petites merveilles.

 

 

En ce mois d’août, les rues étaient animées et traversées par de nombreuses personnes, néanmoins les sols sont propres, pas de déchets jetés ici ou là, ce qui est fort appréciable. Les boissons sont toutes proposées dans des bouteilles en verre consignées, de ce fait on ne risque pas de trouver des canettes vides par terre. Les gens les ramènent en magasin ou les posent au pied des poubelles car quelques personnes en situation précaire les ramassent pour récupérer l’argent de la consigne et ainsi survivre.

 

La population

Toutes les personnes à qui nous avons eu à faire se sont montrées polies et courtoises. Notre anglais approximatif et nos questions n’ont pas semblé déranger, ce qui est fort appréciable en tant que touriste.

La population allemande est multiculturelle : environ 1 million des 3,5 millions de Berlinois ne sont pas originaires d’Allemagne, mais de 184 autres pays; ce qui constitue une richesse culturelle indéniable. Certains quartiers sont plus ou moins marqués par la présence d’une culture dominante.

Pour ceux ne parlant pas allemand (c’est notre cas), il faut parfois chercher ou demander pour avoir les traductions en anglais, notamment au restaurant où l’anglais n’est pas toujours présent dans les menus. Cependant, nous avons eu l’impression que tout le monde parlait bien anglais (bien mieux que nous ^^), la communication s’est donc révélée relativement facile.

 

La vie

Un avantage indéniable en Allemagne est le prix de la vie. Nous avons trouvé que les prix étaient plus bas qu’en France, que ce soit au niveau de nos sorties ou au supermarché. Par exemple, une bière de 50 cl d’une célèbre marque berlinoise (dans une bouteille en verre bien évidemment!) achetée à minuit chez un petit épicier ne coûte qu’1,50€!

Mais ce que j’ai apprécié par dessus tout c’est la quantité d’options végétariennes/végétaliennes dans les menus des restaurants et des « fast food »/ bar à salades…etc. Tous les plats végé sont signalés sur les menus par un petit sigle afin de faciliter la lecture. Rien à voir comparé à la France et surtout à Reims où je vis. Les plats végé sont plus sophistiqués qu’une salade de tomates et avocats comme on peut parfois voir. Je me suis régalée sans avoir cette désagréable sensation de choisir un plat par défaut car le seul sans viande et sans produit laitier de vache (je ne mange aucun des 2).

Dans la rue ou dans le métro, de nombreux berlinois se déplacent avec leur bouteille en verre à la main. Outre la bière, une des boissons très populaires là-bas est une boisson froide légèrement pétillante à base de thé maté (appelé « club mate ») qui est excellente. Etant amateurs de bonnes bières, nous avons bien évidemment adoré Berlin pour ses bières, légère mais très bonne. Les boissons sont très généralement servies en 0,5 litre, ils ont soifs les allemands ^^. En même temps, quoi de mieux pour se désaltérer sous 27° qu’une bonne bière bien fraîche en terrasse ?

 

Quelques bonnes adresses et idées de visite

 

Les visites

Nous avons débuté notre séjour par la visite de l’East Side Gallery qui se trouve au 10243 Mühlenstraße, à l’Est de la Spree. Les restes du mur de Berlin sont ici le support au street art. Il s’agit du plus long morceau restant du célèbre mur, il mesure ici 1,3 km de long.

Les œuvres présentes ont des styles très variés mais toutes ont en commun le fait d’être « engagées », de délivrer un message.
J’ai beaucoup aimé cet endroit, pour moi c’est tout un symbole. Ce qui était un enfermement, une restriction se révèle maintenant un support à la créativité, à la liberté de créer et de montrer.

De l’autre côté du mur, se trouve un espace vert bordant la rivière – la Spree – où l’on peut se poser, pour se reposer ou discuter entre amis. Après de longs kilomètres de marche sous un soleil d’Août, cette herbe tombait à point nommé pour accueillir nos corps fatigués.

 

Le lendemain, nous avons entrepris de changer de quartier pour aller visiter le centre. Autre quartier, autre ambiance.

Centre-ville, Berlin

Nous avons commencé par la Bebelplatz puis le Gendarmenmarkt avant de nous diriger vers la célèbre Avenue Den Linen. Ici c’est plutôt quartier d’affaires et petites boutiques pas mais que! De nombreux bâtiments prestigieux se donnent à voir. Sur la Bebelplatz, on peut admirer l’Opéra d’État, les bâtiments de l’Université Humboldt et la cathédrale Saint-Edwige (la plus ancienne église catholique de Berlin). Arrivés sur la Gendarmenmarkt, on peut observer l’architecture de la Deutscher Dom (« cathédrale allemande »), du Konzerthaus (« salle de concert ») et de la Französischer Dom (« cathédrale française »).

Au bout de l’Avenue Den Linen se trouve la porte de Brandebourg, célèbre symbole berlinois. Après quelques photos touristiques, nous avons continué notre balade, nous sommes passés devant le palais du Reichstag puis nous avons fui le monde.

Porte de Brandebourg, Berlin

 

Nous avons suivi notre instinct, on a été appelés par la verdure qui se trouvait non loin de là. Nous nous sommes retrouvés à marcher dans une sorte de grand parc/forêt verdoyant(e). La fraîcheur permise par la végétation et le calme nous ont fait un bien fou! C’est assez surprenant de voir un tel oasis de verdure aussi proche des quartiers très urbains.

 

 

 

Nous avons traversé pour nous retrouver sur la Posdtamer Platz, grande place avec de nombreux buildings et commerces où l’on peut également observer quelques restes du mur de Berlin. Au n°1 de la place, se trouve le Panoramapunkt, grande tour qui offre une vision panoramique sur tout Berlin à environ 100 mètres de hauteur.

 

Le lendemain, nous avons entrepris la visite du jardin botanique (Botanischer Garten) qui se trouve au Königin-Luise-Straße 6-8. C’est pour nous une étape incontournable de nos visites à chaque fois que nous visitons un nouvel endroit. Il faut compter au moins 3-4h pour observer les quelques 22 000 plantes de l’un des plus grands jardins botaniques au monde qui s’étend sur 43 hectares et comprend une quinzaine de serres. Vous l’aurez compris, pour les amoureux des plantes  il s’agit d’un vrai paradis sur Terre.

 

Nous avons tant apprécié cet endroit! Mes mots ne pourront pas recouvrir l’étendue des sensations apportées par cette végétation très diversifiée. A un instant on se croirait dans la montagne, quelques mètres plus loin on se retrouve en pleine forêt avant de pénétrer dans une serre chaude remplie de plantes grasses (mes préférées). Le dépaysement est total. Un restaurant et un café permettent une pause gourmande et/ou désaltérante. Bref, cette visite nous a ravis.

 

Nous n’avons pas eu le temps de visiter tous les lieux que j’avais au préalable repérés, en voici quelques uns:
-Tempelhofer Freiheit Park (parc construit sur un ancien aéroport)
-Le château de Charlottenbourg
-Checkpoint Charlie (l’un des postes-frontières qui permettait de franchir le mur)
-le palais du Reichstag
-le mémorial du mur de Berlin

 

Les restaurants

 

Le little green rabbit

Ce bar à salades et soupes se situe à 2 endroits dans Berlin: Friedrichstraße 200 et Jägerstraße 27. Nous nous y sommes arrêtés par hasard et nous avons été ravis. Les salades sont délicieuses, copieusement servies et de nombreuses options végétariennes et véganes sont proposées. Les boissons sont bio. Là-bas, vous vous régalez tout en mangeant et en buvant sainement. En plus de cela, le personnel était vraiment agréable.

Aux beaux jours, les grandes tables en bois sont installées dehors pour faire le plein de vitamine D ^^ (il y a des parasols pour se protéger).

 

Le Spreegold

Il y en a 4 dans tout Berlin (Budapester Straße 50, Stargarder Straße 82, Rosa-Luxemburg-Straße 2 et Hufelandstraße 20).

Ils proposent des pâtes fraîches faites maison, des burgers, des soupes, des salades, des pâtisseries. Il y a bien évidemment des options végé mais également une option paléo. Ils servent toute la journée, du petit déjeuner au dîner. Ils ferment assez tard le soir, ce qui nous a sauvés un jour où on s’est réveillés un peu trop tardivement de la petite sieste d’après visites!

 

Le Claerchen’s Ballhaus

Il s’agit d’une institution à Berlin, ce restaurant comprend une salle de bal historique. Malheureusement, nous n’y avons pas dîné car nous avions envie d’autre chose en terme de menu ce soir-là. Cependant, nous sommes passés devant pour voir la jolie cour et cet immeuble qui vaut le détour.

 

Les bars

 

Birgit und bier

Birgit und Bier se situe au Schleusenufer 3. Ce « biergarten » (comprenez jardin à bière) est un lieu à ciel ouvert convivial où l’on vient papoter en dégustant une bière locale brassée sur place, manger un morceau ou même danser dans un décor coloré de type brocante, fait main et récup’. Des plantes donnent une touche green à la déco. On peut y apercevoir, entre autres, une table de ping pong, un ancien carrousel, une grande balancelle…etc.

L’ouverture des portes se fait dès 14h, et à partir de 23h, des DJ’s transforment l’endroit en club. C’est vraiment un chouette endroit pour passer un bon moment en famille, entre amis ou même en amoureux. De longues tables peuvent accueillir de grands groupes, pour ceux préférant une ambiance cocoon et « comme à la maison », des canapés ultra confortables permettent de se détendre.

 

Klunkerkranich

Ce rooftop se situe au Karl-Marx-Str. 66. Il faut entrer dans le centre commercial, prendre l’ascenseur jusqu’au 5ème étage, traverser le parking puis vous y voilà (aucun panneau ne vous indique le lieu).

Là encore il s’agit d’un biergarten où l’on vient boire une bière, manger un bout, écouter de la musique et surtout admirer la vue sur Berlin.  Jusqu’à 16h, on peut grignoter de délicieux p’tits déj salés ou sucrés ; ensuite des sandwichs sont proposés.

A l’entrée, il y a un jardin potager où poussent différentes plantes ainsi qu’une petite serre. Un bac à sable permet aux enfants de jouer pendant que leurs parents sont attablés sur les grandes tables en bois.

Le Farbfernseher

Il s’agit d’un petit club/bar qui se trouvait à peine à 500 mètres de l’appartement où nous étions. L’entrée est peu chère (5 ou 6€), il n’y a pas de vestiaires et l’espace est relativement petit (il peut accueillir jusqu’à 200 personnes environ).

Ce qui fait le charme de cet endroit c’est le côté underground, ici pas de meuble design ni de bling bling. Vous entrez en jean-baskets et les murs sont à l’état brut avec quelques tags par endroits. Ce club correspond tout à fait à la vision que je me faisais d’un club typiquement berlinois. Ce genre de lieux est à expérimenter si vous allez à Berlin.

 

D’autres lieux aux avis super positifs faisaient partie de notre « to do list » mais nous avons manqué de temps pour tout tester, voici quelques noms:

– le Club der Visionaere (bar charmant et original selon le net)

– Le White trash fast food (restaurant et bar)

– le Berghain (fameux club techno, au sein d’une centrale électrique désaffectée, réputé très sélectif).

 

L’article touche à sa fin. J’ai essayé de vous donner quelques idées de visites, en espérant que cela vous ait donné envie d’aller visiter Berlin.

Et vous qui connaissez déjà cette jolie ville, quels lieux recommanderiez-vous?

 

A très vite, prenez soin de vous.

 

 

 

Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *