Recette de gel bi-phasé anti cellulite

Recette de gel bi-phasé anti cellulite

Bonjour,

 

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager une recette de cosmétique maison. Il s’agit cette fois d’un gel bi-phasé anti cellulite.

Depuis plus de 2 ans, je réalise tous mes cosmétiques (et produits ménagers) moi-même. Cela a plusieurs avantages non négligeables:

  • La composition
    Faire ses produits soi-même permet de connaître et de maîtriser les ingrédients les composant et ainsi d’éviter les ingrédients néfastes pour la santé et l’environnement
  • Le coût
    En plus d’être bénéfique pour nous et la planète, faire ses produits soi-même permet de réduire d’une façon considérable le prix d’un produit et donc de réaliser de belles économies (comme expliqué dans un précédent article)
  • Le plaisir
    Et oui, fabriquer mes propres produits cosmétiques est un véritable plaisir et moment de détente pour moi.

 

La cellulite

 

La plupart des femmes sont confrontées à un moment ou l’autre de leur vie à la cellulite. Chacune le vit différemment.

Les magazines féminins et autres médias nous vantent en permanence leur idéal d’un corps parfait, photoshopé et disons-le, bien souvent irréel. Or, dans la réalité, les femmes ont des courbes, de la cellulite et des vergetures. Cependant, on n’avons pas toutes la même réaction face à cela. Certaines parviennent à accepter leur corps et d’autres apprécient un peu d’aide pour tonifier et raffermir un corps qu’elles acceptent mieux ainsi et pouvoir le dévoiler sur la plage avec moins de difficultés. Pour ma part, je pense que les corps des femmes ne sont pas parfaits et c’est ainsi qu’ils sont magnifiques, ils livrent des traces de la vie et de nos évolutions. Malgré cela, un peu d’aide ne fait pas de mal. La confiance en soi est primordiale, elle ne passe pas forcément par le physique (la confiance en soi naît dans le mental, d’une confiance en notre valeur intrinsèque) mais dans notre société actuelle (et bien avant d’ailleurs!) le physique compte et on peut difficilement passer outre.

 

En réalité, on différencie 3 types de cellulite:

 

La cellulite adipeuse:
Elle advient lorsque les capacités de stockage des cellules graisseuses (cellules adipeuses – adipocytes) sont saturées.
Les adipocytes se mettent alors à gonfler, ce qui bloque la circulation des liquides dans la zone concernée, et notamment la circulation de la lymphe dont l’un des rôles est de transporter les toxines vers les organes aptes à les traiter. Les toxines ne pouvant plus être évacuées, elles vont alors s’accumuler et créer une inflammation de la zone et donc une perte d’élasticité de la peau, qui se retrouve « compressée ». C’est ainsi qu’apparaît la fameuse peau d’orange.
Cette cellulite est généralement molle et indolore.

La cellulite fibreuse (ou indurée)
Dure, douloureuse et violacée, cette cellulite survient lorsque les fibres de collagène qui entourent les adipocytes se sont rigidifiées. Il s’agit d’une cellulite ancienne profondément installée dans les tissus.

La cellulite aqueuse
Ce dernier type de cellulite est due à une rétention d’eau causée par une mauvaise circulation veineuse et lymphatique. Elle se retrouve souvent chez des personnes minces.

 

 

Maintenant que nous connaissons un peu mieux notre « ennemi », passons à la recette du gel bi-phasé anti cellulite.

Les ingrédients

 

Pour réaliser la recette que je vous propose, il vous faut quelques ingrédients.

Les huiles végétales

L’huile végétale de Macadamia
C’est une huile issue de la noix de Macadamia, assez polyvalente, que j’aime beaucoup, notamment parce qu’il s’agit d’une huile avec un toucher sec, elle pénètre facilement dans l’épiderme sans laisser de film gras. Elle est nourrissante et protectrice. On l’utilise ici pour ses propriétés restructurantes et circulatoires.

L’huile végétales de Chaulmoogra
Cette huile végétale est réputée d’une part pour son action contre les problèmes de peau (peaux atopiques, peaux acnéiques), d’autre part – et c’est ce qui nous intéresse ici – pour son action lipolytique, ce qui aide à lutter contre les surcharges adipeuses et la cellulite et à gagner en fermeté.  Cette huile est une alliée précieuse dans notre lutte contre la peau d’orange.

Le macérât de Bellis
Cette huile est obtenue par macération de la pâquerette (bellis est le nom scientifique pour la désigner) dans une huile végétale neutre, en général de l’huile de tournesol. Vous pouvez facilement la réaliser vous-mêmes (promis, je vous en parle dans un prochain article).
Cette huile est très réputée pour ses vertus raffermissantes et tonifiantes sur la peau (buste, ventre, cuisses). Elle galbe et retend la peau, elle permet également de retrouver une certaine élasticité des tissus.

 

Les huiles essentielles

L’huile essentielle de genévrier
Cette huile permet d’atténuer de l’aspect peau d’orange de la cellulite et favorise l’élimination de l’eau (drainante). Elle a des propriétés amincissantes et tonifiantes.

L’huile essentielle de patchouli
Cette huile à la senteur souvent appréciée (notamment en parfumerie) a des vertus circulatoires qui sont intéressantes dans le traitement de la cellulite.

L’huile essentielle de cèdre de l’Atlas
En plus de sentir la fraîcheur de la nature, cette huile a des vertus lipolytiques. Elle est un tonique lymphatique et aide à lutter contre la rétention d’eau.

L’huile essentielle de pamplemousse
J’aime énormément l’odeur de cette huile. Elle est drainante et favorise l’élimination de l’eau. Lipolytique, elle augmente la capacité des cellules adipeuses à déstocker la graisse qu’elles contiennent.

Attention l’huile essentielle de pamplemousse est photosensibilisante, ne pas utiliser au moins 12h avant d’aller au soleil. Le mieux est d’acheter l’huile essentielle de pamplemousse sans furocoumarines qui n’est pas photosensibilisante

L’aloé vera

Le gel d’aloé vera est issu de la pulpe présente dans les feuilles de cette jolie plante. Il est rempli de vitamines et de minéraux, excellents pour le corps, la peau et les cheveux.
Il est réputé pour ses propriétes hydratantes. Il aide également à la cicatrisation et à la réparation de la peau. Il a un rôle filmogène (protège contre le vente, le soleil, le froid…) et purifiant.
Pour moi, il s’agit d’un must-have super polyvalent. On l’utilise ici pour son côté tenseur, il aide à rendre la peau lisse et élastique.

La caféine

Il s’agit d’un actif minceur et anti cellulite inégalable. Elle permet d’atténuer l’aspect peau d’orange de la cellulite (propriété lipolytique). Elle aide également à tonifier la peau.

Le conservateur

J’utilise la plupart du temps le cosgard. Le conservateur (celui-ci ou un autre) s’emploie dans les préparations contenant une phase aqueuse (eau, hydrolat, aloé vera, gel de lin…). C’est un antibactérien et antifongique à large spectre.

Source: www.aroma-zone.fr

 

La recette

Je vous indique les pourcentages pour que vous puissiez faire la quantité que vous souhaitez. Ici je vous donne les quantités pour 50 gr de gel.

Phase aqueuse (50%°):

• 48,4% d’aloé vera  (24,2 gr)
• 1% de caféine  (0,5 gr)
• 0,6% deCosgard (0,3 gr soit 10 gouttes)

Phase huileuse (50%):

• 15% d’huile de macadamia (7,5 gr)
• 15 % de macérât de bellis (7,5 gr)
• 14 % d’huile de chaulmoogra (7 gr)
• 1,5% d’huile essentielle de génévrier (0,75 gr)
• 1,5 % d’huile essentielle de patchouli (0,75 gr)
• 1,5 % d’huile essentielle de cèdre (0,75 gr)
• 1,5 % d’huile essentielle de pamplemousse (0,75 gr)

 

La réalisation

 

Vous aurez besoin d’un bol en inox, d’une balance et d’un fouet. La recette est très rapide à mettre en oeuvre.

Tout d’abord, verser l’aloé vera. Y ajouter la caféine et faire chauffer au bain-marie jusqu’à dissolution complète de la caféine. Bien mélanger.
Hors du feu, ajouter une à une les huiles végétales et bien mélanger entre chaque ajout. Faire de même pour les huiles essentielles.
Ajouter les 10 gouttes de cosgard et bien mélanger.
Verser dans un flacon pompe (ou un pot si vous n’avez que cela).

Voila, c’est prêt à l’emploi. Avant chaque usage, pensez bien à secouer pour mélanger les 2 phases. Celles-ci se désolidarisent au bout d’un moment, ne vous inquiétez pas c’est tout à fait normal (c’est un produit bi-phasé).

Je vous invite à partager vos recettes ou expériences dans les commentaires ci-dessous.

 

A très vite. Prenez soin de vous.

 

Fanny

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *