La révolution intime: plaidoyer pour la coupe menstruelle

La révolution intime: plaidoyer pour la coupe menstruelle

Coucou les p’tits loups,

 

Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’une découverte qui a révolutionné ma façon d’appréhender cette fameuse période du mois que toutes les filles détestent: j’ai nommé la coupe menstruelle, la « cup » pour les intimes.

Une amie (petit clin d’œil à elle ;-)) m’a parlé de la cup il y a maintenant 3 ans. A l’époque je ne connaissais pas et j’avais l’impression d’un truc barbare et pas pratique à utiliser. J’avoue ne pas avoir cherché à me renseigner et je suis satoxines-tampons-hygieniques-cupgemment restée avec mes tampons. Eh oui la fameuse résistance au changement!
Sauf qu’1 an après, la voila (la cup hein pas mon amie ^^) qui réapparaît dans ma vie : mon cher Loulou (entendez par là mon amoureux, mon Jules, celui qui marche à mes côtés) publie sur mon mur Facebook un article détaillant les substances toxiques contenus dans les tampons. Aïe!!

Une copine commente alors l’article en publiant une célèbre vidéo vantant les mérites de la cup. Cette fois-ci ma curiosité est piquée au vif et je me renseigne alors durant quelques jours. Ni une, ni deux je commande ma cup et là waouh!! Je crois qu’après avoir franchi le pas on ne peut plus retourner en arrière! Cette cup vous facilite la vie et apporte un confort inégalable.

Finalement, la coupe menstruelle c’est une suite logique dans ma démarche de retour au naturel. Je prends soin de mon corps et de la planète :-).

 

La coupe menstruelle késako?

 

La coupe menstruelle ou cup est une alternative aux méthodes de protection hygiénique jetables tels que les tampons ou les serviette hygiéniques. Il s’agit d’un contenant en silicone médical ou en TPE médical, approximativement en forme de vase ou de cloche, permettant de réceptionner les menstruations. Elle s’insère dans la vagin, comme un tampon et facilite considérablement la vie. En effet, elle peut rester en place jusqu’à 12h d’affilée. Ensuite, il suffit de l’enlever pour la vider, la rincer puis la remettre en place, et c’est tout!

Il existe difféntes cups se différenciant par:

– la taille
– la contenance
– le degré de rigidité
– le matériau (silicone ou TPE)
– la couleur
– la présence ou l’absence d’un(e) tige/boule/anneau

 
différents-coupes-menstruelles

Les différentes parties composant la cup

 

Une coupe menstruelle se décompose en 5 parties:

les bords
Ils sont composés d’un ou deux « bourrelets » dont la rigidité varie selon les modèles de cup. Ils vont se déplier tout seul lors de l’insertion afin de coller aux parois du vagin pour faire un effet « ventouse » qui maintiendra la coupe bien en place.

les trous
Leur nombre et leur forme varient selon les différentes cups. Ce sont eux qui garantissent l’effet « ventouse ».

la coupe
C’est elle qui recueille les menstruations. Elle peut être graduée et la contenance varie entre 10 ml pour la plus petite et 38,5 ml pour la plus grande. Utiliser une cup permet de se rendre compte de la quantité de sang perdu et finalement c’est bien moins que ce que l’on pense habituellement.

le fond
Le fond de la coupe est ce qui relie l'(a) tige/boule/anneau à la cup. Leur épaisseur varie selon les modèles.

l'(a) tige/anneau/boule
C’est la partie inférieure de la cup. Certaines cups possèdent des tiges, d’autres sont pourvus d’anneaux ou de boules et enfin certaines existent sans (il n’y a rien après le fond de la coupe). Les tiges peuvent en général être coupées, la taille supportée par chacune dépend des particularités anatomiques.
Personnellement ma cup possède une tige et je ne la sens absolument pas.

 

Petit point d’histoire

On parle de plus en plus de la cup ces dernières années mais ce n’est pas une invention récente! En effet, la première cup a été commercialisée aux Etats-Unis en 1930. Plusieurs modèles en caoutchouc ont alors vu le jour. L’Américaine L. Chalmers, actrice et chanteuse, se consacre, avec le soutien de gynécologues reconnus, à la conception de produits d’hygiène intime plus sûrs, plus propres et plus confortables pour les femmes. En 1937, elle lance la Tassette. qui n’eut pas beaucoup de succès, à cause de la pénurie de caoutchouc engendrée par la Seconde Guerre Mondiale. À la même époque, les tampons avec applicateur furent créés et trouvèrent leur place sur le marché.

Depuis, de nombreuses marques de cup ont été créées de part le monde et font de plus en plus d’adeptes :-).

 

Le fonctionnement de la cup

 

Insertion

Afin de mettre en place la coupe menstruelle, il faut tout d’abord l’insérer (la rentrer quoi!). Pour se faire, il faut plier sa cup. Mais attention, pas n’importe comment, il existe différents pliages. L’idéal c’est de tous les tester afin de trouver celui qui vous correspond le mieux.
Une fois insérée, la cup va s’ouvrir, se déployer afin de se mettre en place. Les bords vont alors se coller aux parois du vagin afin de créer un « effet ventouse » grâce aux petits trous présents sur la coupe. Et voila, vous êtes parées pour plusieurs heures (12 h au max selon les fabricant), prêtes à aller vaquer à vos occupations :-):

 

Pliages

Il existe tout un tas de pliages différents pour insérer la cup. J’ai sélectionné les 6 pliages les plus fréquents.
Pour vous aider, vous pouvez mouillez la cup avec de l’eau (qui servira de lubrifiant) afin de faciliter l’insertion.

Plutôt que d’expliquer avec des mots, les photos seront plus parlantes:

Pliage en C:

schéma-pliage-cup-en-c

 

schéma-pliage-cup-en-c bis

 

Pliage en push down:

schema-pliage-cup-push down

 

schema-pliage-cup-push down bis

 

Pliage en S:

schema-pliage-cup-en-s

 

schema-pliage-cup-en-s bis

 

Pliage en 7:

pliage-cup-7

 

pliage-cup-7bis

 

Pliage en E:

schema-pliage-cup-en-E

 

schema-pliage-cup-en-E bis

 

Pliage en diamant:

schéma-pliage-cup-diamant

Rien ne vous empêche aussi d’inventer votre propre pliage!

Une fois à l’intérieur, si la coupe ne s’ouvre pas automatiquement, vous pouvez la saisir à la base et la faire tourner, cela l’aidera à se déployer entièrement.

 

Retrait

Première étape : Bien se laver les mains
Ca va de soi mais je préfère néanmoins le rappeler. Assurez-vous que vos mains soient propres chaque fois que vous manipulez votre coupe.

Deuxième étape : Créer un appel d’air
Soyez délicate lorsque vous retirez la coupe. Le but est de pincer le fond de la coupe entre vos doigts afin de créer un appel d’air qui supprimera « l’effet ventouse ». Tirez ensuite doucement dessus (en maintenant le fond de la coupe pincé) en faisant un mouvement de zigzag.
Si toutefois, le fond de la coupe se trouve trop loin de l’entrée du vagin, vous devez vous aider de vos muscles afin de faire descendre la coupe pour la rendre accessible à vos doigts.

Troisième étape : Vider la coupe menstruelle
Une fois retirée, vous pouvez simplement vider le contenu de votre cup dans le lavabo ou les toilettes.

Quatrième étape : Rincer la coupe menstruelle
Une fois vidée, il faut rincer votre cup à l’eau froide (pour éviter de « cuire  » le sang et donc de colorer votre cup). Vous pouvez maintenant la remettre en place sans problème.

 

Stérilisation 

Avant le début de chaque cycle, il est nécessaire de stériliser votre cup (et non après chaque rinçage).

Pour se faire, il suffit de la laisser bouillir dans de l’eau pendant  5 min:

sterilisation-cup-coupe-menstruelle

 

Vous laissez ensuite la cup sécher à l’air libre avant de la ranger dans sa petite pochette de rangement.

Si nous ne pouvez pas utiliser de casserole, il existe des stérilisateurs de cup vendus entre 5 et 6€. Il suffit de placer sa cup à l’intérieur, de la recouvrir d’eau et de mettre au micro-ondes durant 3 à 5 min.

Sinon, vous pouvez aussi mettre votre cup dans un tupperware, saladier ou autre et la recouvrir d’eau bouillante. Laissez agir pendant 5 à 10 min.

 

 

Les raisons d’adopter la cup

La cup présente de nombreux avantages dont voici un petit tableau récapitulatif:


Avantage Explication
Saine La coupe menstruelle garantit une protection hygiénique saine grâce à l’absence totale de latex, de toxines et d’eau de javel, contrairement aux tampons qui sont faits de fibres synthétiques qui subissent de nombreux procédés chimiques. La composition des serviettes hygiéniques n’est certainement pas meilleure! Par ailleurs, il n’existe pas de syndrome de choc toxique avec les cups.
Economique En effet, les cups coûtent entre 15 et 30€ à l’achat et elles durent jusqu’à 10 ans, ce qui constitue une réelle économie (environ 500€).
Confortable Une fois insérée, la cup ne se sent pas, aucune sensation de gêne ni douleur n’est à déplorer.
Fiable La coupe menstruelle constitue une protection efficace, sans risque de fuites.
Polyvalente La cup peut être utilisée pour dormir, pour faire du sport, pour aller à la piscine…etc. Pour vivre votre vie quoi!
Respectueuse La cup n’assèche pas car elle recueille les flux menstruels mais ne les absorbe pas. De plus, les matériaux utilisés respectent le pH des muqueuses.
Ecologique La coupe menstruelle permet une réelle diminution des déchets: s’en est fini des 30 ou 40 serviettes/tampons jetés chaque mois! Il n’y a que l’emballage initial de la cup qui termine à la poubelle.
Pratique Contrairement aux serviettes ou tampons, la cup peut rester en place jusqu’à 12h sans aucun risque. Lorsque vous partez en vacances, plus de boîtes ou paquets de protection qui prennent une place pas possible dans la valise! Vous réalisez un gain de place conséquent, même dans vos placards!

 

 Liens utiles

 

Si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte de la cup, voici quelques liens utiles:

– , c’est le site de référence pour vous pour tout savoir sur la cup. Ils ont même un forum qui peut s’avérer bien utile. Et ici vous pourrez faire un test afin de connaître les cups les plus adaptées pour vous.
– Vous avez le groupe facebook ! Coupe menstruelle ! Nouvelle habitude à adopter qui offre un lieu d’entraide où poser ses questions.

 

 

J’espère avoir titillé votre curiosité avec cet article sur la cup. Si vous hésitez encore, foncez! Le plus difficile c’est toujours de sauter le pas :-).

 

 

A très vite, prenez soin de vous et continuez d’être belles au naturel !

 

 

                                                                                                             Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *