5 astuces pour être jolie à petit prix

5 astuces pour être jolie à petit prix

Salut à toi Joli Colibri,

 

Aujourd’hui, j’ai envie de partager les 5 astuces qui me permettent de prendre soin de moi au quotidien mais sans y laisser un bras.

Malgré ce que nous laissent à penser les magazines féminins qui nous vantent les mérites de la dernière crème « ultra repulpante, anti-rides avec un actif hyper puissant » à 50€ (et encore je suis sympa), on peut prendre soin de soi sans débourser beaucoup d’argent. Et pour cela, je vais vous donner quelques idées pour faire de belles économies.

 

 

1.La cosmétique home made

 

Pourquoi?

Faire soi-même ses produits de beauté est l’une des meilleures façons selon moi de diminuer les coûts (et de contrôler les ingrédients présents).

Depuis maintenant 2 ans et demi, je fabrique presque la totalité de mes produits cosmétiques (ainsi que mes produits ménagers) et j’ai économisé beaucoup d’argent. Je calcule le coût de revient pour chaque produit que je fabrique et l’écart avec le prix des produits achetés dans le commerce est relativement important. Par exemple, ma crème pour les mains enrichie en glycérine et en allantoïne me revient à 0,59€ les 50 gr, mon déodorant à 0.74€ les 50 gr, le shampooing solide à 1,32€ le pain de 55 gr et mon gel anti-cellulite aux huiles essentielles bio à 4,15€ les 60 gr. Difficile de trouver moins cher, d’autant plus que les produits de base que j’achète pour la fabrication de mes cosmétiques sont labellisés bio pour la grande majorité d’entre eux.

Comment?

Pour celles et ceux qui veulent tenter l’aventure de la cosmétique home made, il existe tout un tas de sites internet ou d’ouvrages (comme par exemple, ceux de Julien Kaibeck du mouvement Slow cosmétique) pour apprendre seul.

Le mieux est de débuter par des productions assez simples, telles que les baumes ou les sérums huileux par exemple.

Une autre possibilité est de participer à des ateliers de cosmétique home made qui vous transmettent les bases de la créations de produits de soin. Si vous êtes intéressés, contactez-moi.

 

 

2.Utiliser les produits de votre cuisine

 

Ça risque de vous étonner mais votre domicile, et plus particulièrement votre cuisine, regorge de trésors pour prendre soin de vous. A l’évocation de cette idée, certains pensent immédiatement aux fameuses rondelles de concombre sur les yeux que l’on voit souvent sur des femmes laissant poser un masque visage. Je vous propose d’aller plus loin dans l’exploration des bénéfices des aliments.

Les propriétés cosmétiques de certains aliments:

Le miel: je crois qu’il s’agit de mon ingrédient préféré! Le miel a des vertus hydratantes importantes ainsi que des vertus apaisantes. Il peut également avoir des propriétés cicatrisantes et antiseptiques si l’on choisit un miel de thym ou de manuka (le miel de manuka vient de Nouvelle-Zélande donc l’impact environnemental est bien plus grand que si l’on prend du miel de thym). Bien entendu, je les préfère bio :-).

Je l’utilise en masque pour atténuer des cicatrices, des inflammations, des boutons et des coups de soleil. Je l’incorpore dans mes masques visages et mes « no-poo » (mélange de poudres pour me laver les cheveux, ça remplace les shampooings) pour hydrater et contre-balancer l’aspect potentiellement asséchant des poudres.

L’avocat: ce fruit est connu pour sa forte concentration en vitamine A, B, E et en acide gras qui aide la peau et les cheveux à lutter contre les agressions extérieures. Ainsi, il est souvent très utilisé dans des masques visages ou cheveux pour les nourrir en profondeur. Sur le visage, il booste la production de collagène et a des vertus antioxydantes, il aide donc à lutter contre le vieillissement prématuré de la peau.

La banane: Sa haute teneur en potassium en fait un produit idéal pour prévenir les rides et atténuer celles qui existent déjà. Tout comme l’avocat, c’est un fruit qui nourrit peau et cheveux en profondeur.

L’œuf: le jaune d’œuf a des propriétés nourrissantes utiles pour les pointes ou les peaux sèches alors que le blanc d’œuf a des propriétés astringentes et nettoyantes utiles pour les racines ou les peaux grasses ainsi que les points noirs. Pour les peaux/cheveux normaux, on peut tout à fait utiliser un œuf entier pour laver et rendre la peau/les cheveux tout doux.

L’huile d’olive:  L’huile, quelle qu’elle soit est un super démaquillant. Il suffit de l’appliquer sur une peau humide et d’effectuer des petits massages. Ensuite, un petit coton démaquillant lavable et hop le tour est joué! Cette huile peut également servir d’huile de massage par excellence. Globalement, elle contribue à nourrir la peau et aide à la régénération de l’épiderme.

Le citron: Un astringent naturel, le citron permet de purifier et de donner un coup d’éclat à la peau. Appliqué puis laissé sécher au soleil, il éclaircit les cheveux et donne de jolis reflets.

Attention, le citron est photosensibilisant. Il est donc conseillé de l’appliquer le soir sur la peau.

Les flocons d’avoine : Pour apaiser les problèmes de peau, notamment l’eczéma ou l’urticaire, mettre une poignée de flocons d’avoine dans un petit ballot (le mieux c’est de les mettre dans un bas ou mi-bas) et les laisser tremper dans l’eau du bain. C’est apaisant et peut même être utilisé pour laver ou apaiser la peau abîmée des nouveaux-nés.

Cette liste n’est pas exhaustive, on pourrait rajouter encore plein d’autres aliments. Je vous invite à m’en parler dans vos commentaires.

 

3. Réduire sa consommation (superflue)

 

Acheter moins mais mieux

Ça peut paraître logique mais pour faire des économies, il faut acheter moins (et mieux!). Nous vivons dans une société de sur-consommation qui nous invente de nouveaux « besoins » en permanence. Alors non, pour prendre soin de soi il n’est pas nécessaire d’avoir un meuble de salle de bains rempli de produits en tous genres. Il est préférable de cibler précisément les besoins de notre peau et de nos cheveux et d’acheter les cosmétiques qui y répondent. Diminuer la quantité, oui mais pas la qualité. J’opte pour peu de produits mais je choisis de bons produits (bio et si possible possédant un label comme « vegan », « one voice »…etc). En règle général, les produits de qualité sont « performants » et nécessite peu de quantité pour obtenir l’effet désiré, ils durent donc relativement longtemps.

 

Par ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir 2 ou 3 produits ayant la même fonction (par exemple avoir 2 ou  3 bouteilles de shampooing). Dans l’idéal, il ne faudrait qu’un seul exemplaire car cela suffit amplement.

 

Choisir des produits polyvalents

Consommer des produits ayant différent(e)s fonctions/usages peut se révéler un bon moyen de faire des économies. En effet, certains produits peuvent avoir une double voire triple fonction. Un savon d’alep par exemple sert à se laver le corps mais il peut aussi remplacer le shampooing et le gel à raser. Une huile végétale servira pour se démaquiller, pour nourrir la peau mais également pour faire un bain d’huile sur les cheveux. Grâce à une poudre telle que le rhassoul, on peut se faire un masque visage mais il permet également de laver sa chevelure et de fabriquer son propre nettoyant visage.  Bref, vous l’aurez compris, pour être jolie à petit prix il faut privilégier la qualité à la quantité et bien cibler ce que l’on achète en fonction de nos besoins.

Si vous fabriquez vos produits cosmétiques vous-mêmes, je vous conseille d’avoir 1 à 2 actifs pour vos produits visage idem pour vos produits cheveux. On a tendance à acheter tout un tas d’actifs alors que peu suffisent pour obtenir de bons résultats s’ils sont bien ciblés.

 

4. Jouer sur le format

 

Il y a 2 manières de faire des économies grâce au format du produit acheté.

Tout d’abord, il est très souvent économique d’acheter les produits en grand format. Un gel douche coûtera bien moins cher s’il est vendu en 1 litre plutôt en 250 ml, il en va de même pour tous les autres produits cosmétiques. En plus des économies réalisées, cela vous permet d’être « tranquilles » et de ne pas vous soucier du réapprovisionnement pendant un temps certain. Bon, c’est bien gentil cette idée mais si on veut tester un produit et que l’on n’est pas sûr de l’apprécier ou qu’il nous convienne, on fait comment?

C’est là où les dosettes d’essai vendues par certaines marques ou certains site internet se révèlent intéressantes. Acheter un produit en petite quantité pour l’essayer permet d’éviter le gaspillage éventuel. On peut également tenter de trouver des échantillons (par exemple, le magasin bio où je fais mes courses propose parfois des échantillons des nouveaux produits tels que la crème pour les mains).

5. Ruser et s’organiser

 

Sur internet

Si vous êtes vos achats sur le net, il existe quelques « trucs » qui permettent de réduire la facture:

  • Faire une commande groupée: acheter à plusieurs pour éviter les frais de port ou pour profiter, lorsqu’il y en a, de réductions dues à la quantité.
  • Profiter des codes de réduction que les sites envoient régulièrement par mail
  • Ne pas hésiter à comparer les prix sur plusieurs sites internet. Ça prend un peu de temps au début mais ensuite vous serez fixés.

 

S’il vous arrive de partir visiter d’autres pays ou si vous vivez en zone frontalière, il peut parfois être avantageux d’acheter ses produits dans un autre pays. En effet, certains pays proposent des prix inférieurs à ceux pratiqués en France, et ce, sans forcément aller au bout du monde. En Allemagne par exemple, de très nombreux produits (bio) sont beaucoup plus économiques que chez nous.

 

L’article touche à sa fin. J’espère qu’il vous a plu et que mes petites astuces vous permettront de diminuer votre budget cosmétiques. N’hésitez à me partager vos astuces dans les commentaires.

 

A très vite, prenez soin de vous et des autres!

 

 

Fanny

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *